regardant

regardant

regardant, ante [ r(ə)gardɑ̃, ɑ̃t ] adj.
XVe n. m.; de regarder
1Vx Qui regarde. Blas. Animal regardant, qui tourne la tête et regarde en arrière.
2(1694) Mod. Qui regarde à la dépense. avare, 1. chiche, économe (cf. Près de ses sous). « Maman est riche, mais elle est regardante » (Guilloux).
⊗ CONTR. Dépensier, prodigue.

regardant, regardante adjectif Qui regarde de trop près à la dépense. ● regardant, regardante (synonymes) adjectif Qui regarde de trop près à la dépense.
Synonymes :
- serré
- vétilleux
Contraires :
- dépensier
- désintéressé
- généreux
- négligent

regardant, ante
adj. Qui regarde trop à la dépense; parcimonieux.
Par ext. (Surtout en tournure nég.) Attentif, rigoureux. Il n'était pas très regardant sur leurs agissements.

⇒REGARDANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.
I. — Part. prés. de regarder.
II. — Adj. et subst.
A. — Adjectif
1. Qui regarde. Si au moins il n'y avait eu qu'une seule chevelure rousse, qu'une seule paire d'yeux bleus, on aurait pu garder contenance. Mais ainsi, devant la double beauté et la double douceur, vivantes, respirantes, regardantes, il n'y avait qu'à battre en retraite au plus vite (LARBAUD, Enfantines, 1918, p. 113).
HÉRALD. Animal regardant. Animal ``qui a la tête contournée`` (PAST. Hérald. 1979).
2. Au fig.
a) Qui examine soigneusement les choses; qui se montre exigeant. Ce qui l'éloignait des femmes, c'étaient les scrupules religieux, la croyance que son corps était un objet répugnant (il l'était en effet, mais les femmes ne sont pas si regardantes)... (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 856). Tous les jours il travaille, dit Anne. Pour le décor, il n'est pas regardant: ça peut être dans une étable, sous la pluie, sur une place publique, mais il lui faut ses quatre heures d'écriture (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 217). V. bleusaille ex. 1.
Regardant + compl. prép. indiquant l'obj. de l'examen. Il s'ennuya davantage à la maison, devint moins regardant à ce qui s'y passait (SAND, Fr. le Champi, 1848, p. 60). Pas regardant sur la fourniture et faisant feu de tout bois, tirant parti de chacun, même le plus puant et inconsidéré! (ARNOUX, Rhône, 1944, p. 224).
b) En partic.
) Qui regarde à la dépense. Synon. avare, chiche, pingre, près de ses sous (fam.). Mon père m'en avait toujours donné [de l'argent]; mais depuis sa mort, je suis aux mains de maman, qui est si regardante (TOULET, Tendres mén., 1904, p. 141). J'ai toujours été très « regardant » pour moi-même. Ce qui souvent a pu me faire passer pour avare; et j'étais avare vraiment dès qu'il ne s'agissait que de moi. Je tenais à me prouver que je pouvais me contenter de peu (GIDE, Journal, 1943, p. 218).
Regardant + compl. prép. indiquant la nature de la dépense. [Je] me montrais, en matière de cotisation, le plus libéral et le moins regardant des hommes (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 276). Mario: Une si bonne maîtresse! Saint-Germain: Bonne... comme du biscuit! (...) Et pas regardante sur les liqueurs (LABICHE, Fille bien gardée, 1850, 16, p. 315).
) Regardant de sa peine. Qui ménage ses efforts. Il avait une femme travailleuse, pas regardante de sa peine, et une fille dure sur la besogne autant comme sa mère (AYMÉ, Jument, 1933, p. 263).
B. — Subst. Personne qui regarde. Ancien plafond sculpté en bois: travaux d'Hercule. Partout la massue se détache et menace d'écraser les regardants (MICHELET, Journal, 1835, p. 197):
Les visiteurs de l'exposition du Whitney Museum ont trouvé dans l'œuvre de Jasper Johns toute une panoplie de sujets bien de chez eux: drapeaux et cartes des États-Unis, canettes de bière, baskets (...) mais l'on peut contester le manque d'engagement d'un artiste qui livre les produits de la civilisation du déchet (...) au regard du regardant « en direct » sans lui-même se prononcer.
Réalités, mai 1978, p. 52, col. 1.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694 (1694-1878, au masc.; 1935, au masc. et au fém.). Étymol. et Hist. 1. a) 2e moit. du XVe s. [ms] subst. « spectateur » (JEAN D'AVESNES, Fille du Comte de Ponthieu (SATF), éd. Cl. Brunel, p. 58); b) 1690 adj. hérald. (FUR.); 2. a) 1611 « qui regarde de près à quelque chose » (COTGR.); b) 1690 « qui regarde à la dépense » (FUR.). Part. prés. de regarder. Fréq. abs. littér.:5 196. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 6 822, b) 11 614; XXe s.: a) 8 269, b) 5 079.

regardant, ante [ʀ(ə)gaʀdɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. XVe, n. m.; de regarder.
1 (Fin XVIIe). Vx. Qui regarde (cf. Saint-Simon, in Littré).
(1690). Blason. || Animal regardant, qui tourne la tête et regarde en arrière.
N. m. (Vx). Personne qui regarde (cf. La Fontaine, Fables, X, 2). || Les regardants et les regardés. Spectateur.
2 Fig. Qui regarde (4.), observe; attentif. (Le plus souvent en tournure négative).
1 (…) le pauvre homme était si peu regardant qu'on pouvait lui faire manger des choux pour des perdrix (…)
Balzac, le Médecin de campagne, Pl., t. VIII, p. 342.
(1694). Mod. Qui regarde à la dépense, qui est méticuleux en ce qui concerne les dépenses. Avare, économe.
2 Même les parents riches, s'ils ne sont pas regardants sur l'argent de poche, passent leur temps à vous faire peur par la façon dont ils parlent de l'avenir.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XIX, p. 15.
CONTR. (Du sens 2.) Dépensier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Regardant — Re*gard ant ( ant), a. [F. regardant, fr. regarder. See {Regard}, v. t.] [Written also {regardant}.] 1. Looking behind; looking backward watchfully. [1913 Webster] [He] turns thither his regardant eye. Southey. [1913 Webster] 2. (Her.) Looking… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • regardant — Re*gard ant ( ant), a. [F. regardant, fr. regarder. See {Regard}, v. t.] [Written also {regardant}.] 1. Looking behind; looking backward watchfully. [1913 Webster] [He] turns thither his regardant eye. Southey. [1913 Webster] 2. (Her.) Looking… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • regardant — Regardant. s. m. v. Qui regarde. Voilà bien des regardants. il n y a pas tant de marchands que de regardants. Il signifie aussi, Qui regarde de trop prés à quelque chose, qui est trop exact, trop mesnager. Il ne faut pas estre si regardant, trop… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • regardant — regardant, ante (re gar dan, dan t ) adj. 1°   Qui regarde. •   La duchesse de Bourgogne était à sa toilette, comme partout ailleurs, regardante et parlante, SAINT SIMON 282, 81.    Terme de blason. Se dit d un animal dont on ne voit que la tête… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • regardant — [ri gär′dənt] adj. [ME: see REGARD] Heraldry looking backward, with the head in profile [a lion regardant] …   English World dictionary

  • regardant — adj., parcimonieux ; méticuleux, à cheval sur les principes, sur les façons de faire : éguétan (Saxel 002) / éguétê (Albanais 001) // (a)rgardê (001) / in (Villards Thônes), TA, E. A1) être regardant regardant // parcimonieux, distribuer //… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • REGARDANT — s. m. Celui qui regarde. Voilà bien des regardants. Aux yeux des regardants. Populairement, Il n y a pas tant de marchands à la foire que de regardants.   Il est aussi adjectif, et signifie, Qui regarde de trop près à quelque chose, qui est trop… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • regardant — adjective Etymology: Middle English regardand, from Anglo French regardant, present participle of regarder Date: 15th century looking backward over the shoulder used of a heraldic animal …   New Collegiate Dictionary

  • regardant — /ri gahr dnt/, adj. Heraldry. (of a beast) looking backward: a stag regardant. Also, reguardant. [1275 1325; ME < MF, prp. of regarder to REGARD] * * * …   Universalium

  • regardant — /ragardant/ A term which was applied, in feudal law, to a villein annexed to a manor, and having charge to do all base services within the same, and to see the same freed from all things that might annoy his lord. Such a villein regardant was… …   Black's law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”